L'histoire du monde par les mythes A TRAVERS MES REVES, DES IMAGES, DES MOTS, DES DOCUMENTS, DES PHOTOGRAPHIES... LES ARTICLES ET LES PAGES SONT MISES A JOUR ET AMELIORES REGULIEREMENT. JE VOUS INVITE A LES RELIRE

Les fuites au BAC - à qui profite le crime!

Lougris qui rêve

Les fuites au BAC - à qui profite le crime! 

Les fuites du Bac 2011

 

 

 

Préambule

 

Vu dans Les Echos

 

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201459488248-le-debat-sur-le-bac-relance-apres-les-fuites-en-serie-s-184511.php

 

 

 

 

Un examen « à bout de souffle »

Surtout, cette affaire relance le débat sur la forme de l'examen jugée dépassée par nombre d'acteurs du monde éducatif qui réclament notamment la prise en compte du contrôle continu. Pour le Sgen-CFDT, qui revendique de longue date une réforme du bac, la solution retenue par Luc Chatel pénalise les élèves qui auraient réussi cette épreuve honnêtement. Il propose que les jurys « attribuent les points de l'exercice concerné au vu du livret scolaire de chaque élève » et dénonce un examen « à bout de souffle, qui repose, dans sa conception napoléonienne, sur les seules épreuves terminales. »

Dans un communiqué commun, la FCPE, première fédération de parents d'élèves, ainsi que les organisations lycéennes UNL et Fidl s'emparent de cette fuite pour demander de « revoir les modalités d'organisation du bac » et « sortir du diplôme uniquement fondé sur l'examen terminal. »

 

 

 

Mon analyse dans un petit pamphlet

 

Car il y a une ambiance délétère qui nous emmène à courber chaque jour un plus plus l'échine

devant les serviteurs de la bête qui renaît.

 

La pensée unique issue du capital re-déguisée en libéralisme et en mondialisme

contamine tous les rouages de nos groupes humains...

 

 

A qui profite le crime ! Le crime, oh combien gravissime!, pour deux ou trois étudiants « un peu moins cons que les autres » d'avoir fait la bêtise qu'attendait en bavant nos adeptes de la casse de tout ce qui ressemble de près ou de loin une cohésion française autour d'un diplôme populaire et égalitaire. Le BAC en France.

 

Et l'on ramène le serpent de mer de l'évaluation continue ...

 

Et bien je vais vous dire ce que j'en pense de l'évaluation continue, car j'y suis passé au BAC, quand j'étais jeune. Et je peux vous dire que l'évaluation continue n'est pas du tout adaptée à tous les élèves. Et j'en faisais partie, de ce genre de rebelles qui revendiquent encore la possibilité de ne pas s'incrire forcément dans un cursus de suivi proposé par l'évaluation continue. Ce type d'évaluation exclus de facto tout un tas d'élèves fort intelligents au demeurant, mais qui, pour être un peu différents dans leur conception du scolaire se verront étiquetés comme mauvais élèves, sans avoir la possibilité de réussir leur examen en ayant travaillé par étapes discontinues ou en ayant donné seulement un coup de collier sur la fin de l'année. Bien sûr on comprend la rage des autres laborieux qui ont bossé comme des nazes et qui voient « l'autre glandu qu'a rien foutu », selon eux, risquer de réussir leur Bac malgré une évaluation continue cahotique.

 

L'évaluation continue pose le problème des élèves qui décrochent en cours d'année pour des raisons personnelles de santé ou psychologiques!

 

Alors je propose 30% pour l'évaluation continue et 60% pour l'examen final. Dans le but d'obliger un peu les « glandus de tout à l'heure » à s'incrire quand même un peu dans un mode de continuité sociale ordinaire. Et le reste pour l'examen final, histoire de réussir autrement qu'en ayant "fayoté" toute l'année auprès des profs de plus en plus adeptes de la réussite conformiste qu'ils tentent de reproduire au-delà d'eux-même. Parlez-en autour de vous et vous verrez que nombre de "glandus" dont je parle ont réussi leur vie d'adulte en accédant à des postes importants en gardant cette capacité à une humanité un peu différente du conformisme ambiant.

 

Je ressens une méfiance vicérale pour la généralisation du contrôle continue, tant un Bac bien organisé avec des séquences précises construites autour du programme officiel, est garant de la meilleure réussite et de la fierté qu'on aura d'avoir eu son BAC En FRANCE et non pas son évaluation dans son petit collège!

 

Avec le contrôle continu on ne sauvera rien mais on aura plus de contrôle. C'est bien le rêve de nos libéraux qui désirent faire de nous du bétail servile et discipliné! Ils ont commencé leur oeuvre de destruction qui consiste à casser tout ce qui fait la cohésion des groupes de population au profit de la cupidité mondialiste. Et ils continuent d'avancer vers une pensée unique. Celle même que la Bible annonce comme "le rêgne de la bête"! Il n'y a pas si longtemps qu'un pouvoir unique, avec bien des complices, a fait déporter un groupement entier de population. On leur imposa un suivi en les obligeant à porter une étoile sur la poitrine et puis on connait la suite ... Je revendique d'avoir la liberté d'être un peu différent pour réussir ma vie sans être trop dans le rang!

Commentaires