L'histoire du monde par les mythes A TRAVERS MES REVES, DES IMAGES, DES MOTS, DES DOCUMENTS, DES PHOTOGRAPHIES... LES ARTICLES ET LES PAGES SONT MISES A JOUR ET AMELIORES REGULIEREMENT. JE VOUS INVITE A LES RELIRE

Le naufrage du Batavia - Quand un psychopathe prend le contrôle ...

Lougris qui rêve

 

 

Le naufrage du Batavia

 Quand un psychopathe prend le contrôle ...

 

extraits

 

Si les rescapés du Batavia avaient su s'organiser et exploiter les ressources des deux grandes îles et du lagon, ils auraient pu jouir là d'une paix qui ressemble assez au bonheur. Isolés, destinés à périr sur ces quelques îlots désertiques, on aurait pu imaginer que les survivants se seraient ressoudés dans une sorte d'union sacrée face au malheur.
Mais après avoir résolu les problèmes initiaux de leur survie, ils vont alors jouer un rôle dans le plus horrible conte de mutinerie et de meurtres qui n'ait jamais existé.
Car ils vont avoir à faire à Jeronimus Cornelisz, l'homme de la compagnie le plus gradé parmi les survivants, qui va révéler alors son véritable caractère et s'avérer être un tueur psychotique pourvu d'une troublante capacité à commander les personnalités plus faibles.

 

 

Les mutins s'enivrent du massacre et du pouvoir total sur les survivants ; personne ne peut plus les arrêter. Ils aiment expérimenter diverses manières de tuer et de faire souffrir, ayant besoin seulement de la plus petite excuse pour assassiner .

 

vu sur le site

MANDRAGORE II

 

http://www.mandragore2.net/dico/lexique2/lexique2.php?page=voyage-batavia

 

cliquez sur l'image

 

batavia-01.jpg

 

 

http://www.mandragore2.net/dico/lexique2/lexique2.php?page=voyage-batavia

 

Mon commentaire :

 

Le sujet du récit exposé ici est toujours d'une actualité sempiternelle ! Il s'agit tout simplement de montrer à quel point des êtres à la psychologie perturbée gravement sont capables de dérégler complètement les comportements de leur entourage en opposant des groupes de personnes les unes contre les autres au bénéfice de leur simple désir de les contrôler . En regardant autour de nous on surprendra de soupçonner nombre de personnes capables de tels comportements . Et c'est chez certaines personnes de pouvoir que l'on peut observer ce comportement . Dans ce récit de naufrage qui a existé , une seule personne malsaine est arrivée à générer l'autodestruction d'une grande partie de l'équipage dans les instants où une situation stressante provoque le désarroi des personnes en scène qui se retrouvent en dehors de la lucidité qui permettrait d'éliminer la seule personne dangereuse pour la survie du groupe . Evidemment on se rappellera de la Bounty et du Capitaine Blaye . Mais pour le Batavia , il ne s'agit pas de l'opposition de 2 personnes qui proposent à leur façon un choix pour se sortir d'une situation qui dégénère et qui assume chacun leur responsabilité , mais bien d'un seul psychopathe qui guide les personnes à s'autodétruire dans un huis clos en les substituant à sa seule responsabilité .

 

Diviser et vous régnez ... Quoi de plus naturel pour certains de nos chefs , grands ou petits ... Surtout "petits" !

 

Evidemment le décor est drapé de la rigueur criminogène du règlement de la compagnie de navigation qui impose le côtoiement de personnes sujettes à tous les travers de l'humanité ( convoitise , duplicité , trahison , lâcheté , ... ) dans un espace clos d'où personne ne peut s'échapper . Il serait bon de revoir les réglements de ces compagnies expansionistes et mercantiles agissant comme dans nos actuels films de sciences , pas vraiment fiction ( Avatar , Outland ) ...

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 

prolongement

 

Au sujet du procès qui clos cette affaire à l'époque :

 

D'abord considérons cet extrait :

 

 

" En vertu de la loi hollandaise de l'époque,

la torture était autorisée comme moyen d'extraire une confession.

Avec l'évidence du carnage,

les libérateurs de l'Abrolhos ont peu d'hésitation à recourir à ces méthodes. "

 

 

Deux réflexions me viennent à l'esprit .

 

La première :

 

Quand le système qui sanctionnent les illégalités,

la législation même ,

est

la caution

des exagérations de ses propres coréligionnaires ,

il ne faut pas trop pleurnicher sur une idée anachronique

de la morale !

 

La deuxiéme :

 

Pour les partisans de la peine de mort ,

il est bon de rappeler

que ce n'est pas la gravité de la peine encourue

qui dissuade le criminel ...

C'est la probabilité de se faire "prendre" ...

 

Merci à monsieur Badinter d'avoir été le liquidateur

de cette horrible résultante du jugement des hommes

qui consiste à leur ôter la vie

et qui sert que de 

caution à la * barbarie qu'on veut combattre .

 

* barbarie (dans son asertion péjorative) :

Aujourd'hui, ces termes peuvent traduire à la fois le mépris pour l’autre, l’étranger, ainsi que la crainte qu’il inspire. Cependant, pour Thucidide , il possède aussi un sens technique :

 

celui des valeurs locales

opposées aux valeurs supposées universelles du civilisé,

par exemple

 l'intérêt du clan avant la justice générale.

 

 

 

Commentaires