L'histoire du monde par les mythes A TRAVERS MES REVES, DES IMAGES, DES MOTS, DES DOCUMENTS, DES PHOTOGRAPHIES... LES ARTICLES ET LES PAGES SONT MISES A JOUR ET AMELIORES REGULIEREMENT. JE VOUS INVITE A LES RELIRE

Internet muselé - On y est - La loi LOPPSI 2

Lougris qui rêve

  

Internet muselé - On y est - LOPPSI 2

 

 

Si vous avez bien lu mes articles. Je vous ai redirigé bien des fois vers des sites qui nous avertissaient que les mondialusiens allaient museler le Net.

Mister Rockfeller, voyant la levée de boucliers contre la version du complot l'avait demandé depuis un certain temps.

 

voir mon article: Internet va être muselé

 

Alors, pour la France c'est la loi LOPPSI 2 ...

 

Le prétexte : La chasse à la pédophilie!

 

 

LOPPSI-logo-01.JPG

  voir l'intégralité en cliquant sur l'image.

 

 

Extrait :

 

Loppsi 2 ou comment les pédophiles vont tuer le net

 

Le gouvernement français l'a bien compris. Pour limiter l'espace de liberté qu'est l'internet, il faut le contrôler. Mais comment arriver à réduire à néant un espace de liberté sans avoir de contestation ? C'est tout simple, grâce aux pédophiles !
Le "prétexte" de la pédophilie est, sans mauvais jeu de mot, vicieux. Tout simplement car il profite de la crédulité des français. En utilisant le mot "pédophile", tout le monde est instantanément terrifié ! C'est humain. Ca fait appel aux sentiments plus qu'à la raison. En faisant ainsi croire à la majorité e la population française qui connait mal internet que la pédophilie est accessible par n'importe qui (et surtout aux enfants), il devient soudain facilement simple de réduire un espace de liberté à néant.
Pourtant, les professionnels du net s'accordent à dire qu'il n'y a pas de sites ou de photos pédophiles sur le Web. Le Web a appris a s'auto-réguler depuis plus de 15 ans ! Il n'y a donc aucun risque pour un enfant de finir sur un site pédophile... Il n'y en a pas ! Alors à quoi bon faire une liste noire des sites pédophiles ? Pour protéger qui ?
Ce n'est même pas une loi qui va attraper les auteurs d'activité illégale puisque ces derniers ont depuis longtemps redoublé d'ingéniosité pour passer outre ce filtrage (qui comme Hadopi est contournable avec un simple service de VPN à 5 € par mois...).
Alors Loopsi va servir à surveiller qui ? Ceux qui ne savent comment se rendre invisible ? Vous ? "

  

 

C'EST LE TOTAL CONTROLE

QUE TOUTES LES PERSONNES CLAIRVOYANTES AVAIENT PREDITS

 

extrait du même site:

 

 Ce que cela induit pour l'Internet est cité dans l'article 6 de ce projet de loi: "impose(r) aux fournisseurs d’accès à Internet l’obligation d’empêcher sans délai l’accès aux contenus illicites dont les adresses électroniques sont désignées par arrêté du ministre de l’intérieur sous peine d’un an d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende.". Cette loi va donc instaurer un délit d'usurpation d'identité sur Internet mais permettra également la mise en place de la géolocalisation des internautes, le blocage des sites illégaux, dont la liste sera fournie par le Ministère de l'Intérieur, mais surtout que la captation à distance de données numériques par des logiciels mouchards, dont les utilisateurs (services de l'Etat) ne seront plus obligés de vérifier la légalité. Ceci impliquera une intervention des fournisseurs d'accès Internet, qui devront installer sur leurs infrastructures réseau un certain nombre de dispositifs techniques de filtrage et de surveillance...

 

 

MON COMMENTAIRE

 

Tous les internautes sont des criminelles en puissance. Et comme ce contrôle ne passent plus par l'arbitrage de la Justice, que Sarkusa a supprimé, tous les internautes sont en danger! Toute contestation est muselée par un pouvoir supranational totalitaire qui n'admet aucune remarque contradictoire ...

 

Une dernière remarque encore: La cinquième République française contient des pouvoirs immenses qui sont à la merci même de celui qui en est le chef. Même le pouvoirs américain a des "garde-fous" que notre République ne possède pas! Ceci est à méditer ...

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires