L'histoire du monde par les mythes A TRAVERS MES REVES, DES IMAGES, DES MOTS, DES DOCUMENTS, DES PHOTOGRAPHIES... LES ARTICLES ET LES PAGES SONT MISES A JOUR ET AMELIORES REGULIEREMENT. JE VOUS INVITE A LES RELIRE

le quatuor ABCD ou la "spéculation alimentaire"

Lougris qui rêve

 

 

 

JM-Pelt-01-001.jpg

   

 

 

jean-marie_pelt-pt.jpg

 Jean Marie Pelt

président de l'Institut européen d'écologie

 

 

Extrait du livre de Jean Marie Pelt

Les dons précieux de la nature

Editeur : J'ai lu

page 53

 

L'idée se fait jour qu'il serait bon que chaque pays puisse tendre vers sa propre sécurité alimentaire et à l'autonomie concernant ses ressources agricoles, ce qui suppose, de la part des grands organismes internationaux, de prendre en considération la situation réelles des paysans des pays pauvres, ceux dont le revenu ne dépasse pas 1 dollar par jour, et de déployer des programmes leur permettant de vivre de leur production. Mais nous sortons là des normes du capitalisme, au profit de mécanismes d'aides et de solidarité entre le Nord et le Sud. Or ce n'est malheureusement pas ce qui se produit. Car dans la chaîne alimentaire – entendez, ici, celle qui relie le producteur au consommateur – interviennent embusqués mais en bonne place, des intermédiaires cupides censés réguler les marchés mais les faussant.

Osons dire que la spéculation joue tout son rôle sur les marchés agricoles mondiaux, fomentée par de puissantes multinationales totalement ignorées du public, car absente du monde de la consommation, de la pub et des médias. Depuis plus d'un demi-siècle, quatre géants tiennent le marché des denrée agricoles; c'est le quatuor ABCD : A comme l'américan AOM, B comme l'européen Bunge, C comme Cargill, le plus puissant avec pas moins de 120 millions de dollars de chiffre d'affaire, et D comme Dreyfus (Louis). Le chiffre d'affaire de ces quatre géants parfaitement inconnus du grand public a été formidablement dopé par la brusque envolée des cours des denrées alimentaires à l'été 2008. C'est ainsi que, « fort d'une myriade de sociétés installés sur la planète entière, Louis Deyfus intervient sur de très nombreux produits. Il achète le blé dans le monde entier et le revend quelques mois plus tard au meilleur prix » .  CQFD ...

 

 

_____________________________________________________________________ 

 

  

prolongements

 

  interview de Jean Marie Pelt

sur le site Terre sacrée

 Le pire cauchemar de Jean Marie Pelt

 

 

  JMP: Ce serait que les OGM soient tout d'un coup à
l'origine d'une maladie virale dévastatrice, que personne
n'avait prévue - aussi imprévue que la vache folle ou le
sida. Un agent pathogène redoutable et qui se répandrait à
toute vitesse à travers la nature. Même les végétariens ne
pourraient plus manger !

 

 

___________________________

 

 

Les entretiens de la biodivertsité

avec JM Pelt

 

 

logo-bio-div-jm-pelt-01.JPG

 

 

 

Commentaires