L'histoire du monde par les mythes A TRAVERS MES REVES, DES IMAGES, DES MOTS, DES DOCUMENTS, DES PHOTOGRAPHIES... LES ARTICLES ET LES PAGES SONT MISES A JOUR ET AMELIORES REGULIEREMENT. JE VOUS INVITE A LES RELIRE

Droit de polluer

Lougris qui rêve

   

DROIT DE POLLUER

COMMENT FAIRE DU CARBURE AVEC DU CARBONE

 


  Voici un extrait

tiré du numéro spécial du Canard Enchaîné

« LES PROFITEURS DU BIZNESS ECOLO »

publié en avril 2010 sou le numéro 115.

 

Cela vaut son pesant de carbone.

Encore une fois

on voit

les chemins du mépris que suivent les poids lourds de la pollution.

  

  

 

Je cite l'article du Canard enchaîné :

 

La mauvaise distribution des droits à polluer

a entraîné spéculation et irrégularité.


 
...

Rappelez-vous,

c'était à Tokyo en 1997.

Une dizaine d'états, dont la France

(Ils sont 183 aujourd'hui),

décidaient pour sauver la planète de créer un « marché du carbone ».

L'idée :

repérer les gros pollueurs,

leur donner une certaine quantité de gaz à effet de serre à émettre,

et, s'ils crèvent leur quota,

les obliger à acheter des droits à polluer

(1 quota c'est l'équivalent d'1 tonne de CO2).

… Le temps que tout le monde se mettent d'accord,

la partie de Monopoly n'a débuter qu'en 2005.

En France, 1018 sites polluants se sont retrouvés autour de la table,

avec dans le rôle du croupier le ministère de l'industrie.

Le hic, c'est que la distribution s'est faite à la tête du client.

D'un côté, une dizaine d'université et de centres hospitaliers, … ,

auxquels on octroie des quotas si riquiqui

qu'ils sont obligés d'acheter les droits à polluer

qui leur manquent sur le marché du carbone.

De l'autre, les vrais champions de la pollution,

si généreusement servis qu'ils peuvent revendre les permis de polluer

qu'on leur a distribué en trop.

« Bizarrement, quand on regarde au niveau européen

qui a bénéficié d'excédents de quotas,

on s'aperçoit que ce sont tous les poids lourds de l'industrie,

ceux qui pouvaient entre autres dégainer la menace de la délocalisation... « 

commente Alain Bernier.

Ce fin connaisseur du marché carbone a travaillé pendant dix ans

comme chargé de mission à l'Ademe,

l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie,

avant d'écrire un livre intitulé

« Le climat otage de la finance. Ou comment le marché boursicote avec les droits de polluer.

Edition Mille et une nuit 2008. »

  

 

lien vers site traitant du même sujet

avec pour titre de l'article :

Le palmarès des entreprises les plus polluantes.

http://www.bastamag.net/spip.php?article754

 

 

 

lien vers vidéo de Alain Bernier

sur Daily Motion

http://www.dailymotion.com/video/x79471_le-climat-otage-de-la-finance_news

 

  

QUESTION :

 Jusqu'à quand va-t-on tolérer

ça!

  

   

Commentaires